Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression est un trouble psychique qui entraîne souvent des perturbations sur le plan émotif chez les sujets affectés. Autrement dit, il s’agit d’une maladie qui se manifeste par un état de privation d’énergie, associée à un manque de tonus neuropsychique.

Quelles sont les causes de la dépression ?

Le trouble dépressif est une maladie qui peut être liée à différents éléments sur le plan biologiques, psychologique ou environnementaux.

Lorsqu’elle est causée par des facteurs biologiques, la dépression sera surtout liée à des perturbations au niveau du cerveau. Elle peut être causée, dans ce cas, par une anomalie liée à la sécrétion ou la régulation des substances essentielles au fonctionnement du cerveau appelées neuromédiateurs (ou neurotransmetteurs). Mais parfois, une vulnérabilité génétique peut en être la cause. Il y a par exemple des sujets qui ne sont pas capables de supporter un évènement troublant (cas de meurtre par exemple), alors que d’autres personnes s’en sortent mieux.

La dépression peut être causée aussi par l’état mental d’une personne. Ce trouble peut être lié à une relation difficile en famille, un cas de traumatisme sensoriel, un passé difficile ou mal vécu, etc. Mais il y a aussi certains facteurs qui peuvent provoquer un trouble dépressif comme la consommation excessive de substances neurotoxiques (le tabac, l’alcool, drogue,…). Une anxiété généralisée, les conflits familiaux, les problèmes professionnels peuvent être aussi des facteurs déclencheurs de la dépression.

Quelques indicateurs sur la fréquence de la dépression

Le trouble dépressif est une pathologie très fréquente en Occidentaux. En France, on comptait 7,5 sujets (entre 15 et 85 ans) ayant connu un moment de dépression en 2010, soit environ 5 millions de personnes. Les femmes sont les plus vulnérables, comparés aux hommes. Selon les chiffres, la dépression touche plus les personnes âgées (4,4 % des sujets dont l’âge varie entre 55 et 85 ans). Mais la pathologie peut toucher quasiment toutes les tranches d’âge et surtout les adolescents de 12 à 18 ans (30 à 45 % de sujets concernés).

Les cas de dépression fréquemment diagnostiqués

Selon le degré d’intensité de l’état dépressif, on peut distinguer les cas suivants :
– le cas de dépression majeure : il s’agit d’un trouble psychologique persistant et régulier (plus de deux semaines). Cet épisode est généralement accompagné de plusieurs symptômes.
– la mélancolie (ou dépression mélancolique) : elle indique un niveau de trouble dépressif important, pouvant déboucher sur une envie suicidaire, une privation (une dénutrition pour la plupart des cas).
La dépression est une maladie grave qui mérite une prise en charge rapide et appropriée.