Déprime ou Dépression tous les symptômes

La dépression est généralement accompagnée de plusieurs symptômes visibles. Reconnaître ces symptômes permet de traiter la pathologie précocement afin de réduire les conséquences sur la vie de la personne affectée. Alors, quels sont les signes d’alertes de la dépression ? Comment déceler un épisode dépressif ?

Les symptômes les plus fréquents

En général, une tristesse constante ou une humeur dépressive permanente est révélatrice d’un trouble dépressif. La personne affectée est souvent pensive et elle pleure par moments. Un symptôme fréquent est la perte de tout intérêt pour les activités quotidiennes ou les plaisirs. Un sujet dépressif n’éprouve souvent aucune envie de travailler, de jouer ou de partager de bons moments avec son entourage.

Une telle situation s’explique surtout par une perte d’énergie, une fatigue intense et généralisée, sans aucune possibilité d’amélioration après un temps de repos.

Mais quel que soit l’épisode dépressif traversé par une personne, les expressions révélatrices sont très communes : une solitude prononcée, un sentiment d’abandon ou d’inutilité, ou encore la perte de vivacité.

Quels sont les symptômes accompagnateurs d’un épisode dépressif ?

Les premiers symptômes énumérés ci-dessus sont souvent associés à d’autres signes révélateurs de troubles dépressifs. Ces principaux signes peuvent être accompagnés par un sentiment de dévalorisation de soi ou une perte de confiance en soi. Une personne dépressive ne cessera pas par exemple de se culpabiliser injustement ou à s’enfoncer dans un sentiment de fatalité par rapport à sa situation.

L’état dépressif peut être accompagné d’une envie de suicide, une incapacité de mémorisation ou d’attention. La personne traversant un épisode dépressif peut parfois éprouver une réelle difficulté à se concentrer sur ces faits et gestes au quotidien.

La dépression peut aussi se manifeste plus souvent par une modification des facultés motrices de la personne. Cela peut se ressentir par la perte des automatismes, un trouble comportemental, une agitation, etc. Le sommeil est généralement perturbé, avec de nombreux réveils précoces et fréquents. Autrement, c’est toute l’horloge biologique de la personne qui est ainsi perturbée. D’où la manifestation d’une anorexie (perte d’appétit), un amaigrissement prononcé ou l’apparition d’une prise de poids sans raison apparente. Ces différents symptômes peuvent causer enfin de sérieuses perturbations sur la vie sexuelle de l’individu.

Comment diagnostiquer un cas de dépression ?

Bien que la maladie soit symptomatique, la personne dépressive ne se rend pas toujours compte de sa maladie. Mais la pathologie est généralement décelée pendant une consultation chez le médecin spécialisé ou généraliste, ou même par son entourage. Mais quelle que soit la forme de dépression, le diagnostic est posé lorsque les symptômes observés persistent pendant deux semaines au moins.

Quelle est l’évolution de la maladie ?

La dépression est une pathologie épisodique à durée variable. Par conséquent, la maladie peut se manifester pendant quelques semaines, voire plusieurs mois avant de disparaître après un traitement efficace. Mais il peut toujours avoir des cas de récidives pouvant entraîner un état de dépression chronique (manifestations des troubles dépressifs pendant plus de deux ans).

Comme toute maladie, la dépression mérite d’être diagnostiquée rapidement pour être traitée. Le cas échéant, cela peut entraîner de graves complications.